Brown Bag du 09/10/17 à 11h30 Eddy Cavalli Laboratoire d'Études des Mécanismes Cognitifs (EMC), Labex Cortex, Université Lumière Lyon 2

News

SALLE C

Les facteurs de protection dans la dyslexie chez l'adulte

La dyslexie développementale représente un des troubles spécifiques des
apprentissages les plus répandu avec une prévalence estimée entre 6 et 8%
de la population. Définit comme un trouble de l'apprentissage de la
lecture, la dyslexie se caractérise principalement par des déficits
importants dans les traitements phonologiques, en fluence de lecture et en
orthographe. Malgré la persistance de ces déficits à l'âge adulte,
certains dyslexiques parviennent toutefois à poursuivre et réussir des
études universitaires (entre 4 et 6% des étudiants à l'université). Ces
individus sont particulièrement intéressants puisqu'ils seraient
susceptibles d'avoir mis en place des stratégies de lecture adaptatives et
compensatoires pour gérer l'exposition intensive à l'écrit. Les travaux
que je présenterais s'inscrivent dans cette hypothèse et visent à
identifier les facteurs de protection dans la dyslexie, à savoir les
compétences cognitives préservées qui permettraient de réduire l'impact
des déficits en lecture. Au travers d'études comportementales et en
neuroimagerie, l'objectif de ces travaux vise à conceptualiser et proposer
un modèle neuro-cognitif de la compensation dans la dyslexie, prenant en
compte les facteurs de risque (les compétences déficitaires) et les
facteurs de protection (les compétences préservées) dans cette population.