Soutenance de thèse du 16/11/17 à 14h00 Charlotte Seguin

News

La soutenance aura lieu dans l'amphithéâtre

Remédiation neuropsychologique dans le TDAH : vers une validité cognitive

Elaboration et évaluation d’un protocole de remédiation visant les troubles de l’inhibition chez les enfants porteurs d’un trouble du déficit de l’attention/hyperactivité

RESUME

Comprendre le fonctionnement cognitif d’un patient et les répercussions de ses troubles constituent un enjeu majeur de la rééducation neuropsychologique. Chez le sujet jeune, la réalisation de cette rééducation amène à s’interroger sur les possibilités et les stratégies d’amélioration cognitive dans le cadre développemental. Ces interrogations sont à la base de ce travail doctoral qui examine la validité cognitive, les références au corpus théorique et les stratégies rééducatives prototypiques à développer dans les troubles du neurodéveloppement et plus particulièrement dans le Trouble du Déficit de l’Attention/Hyperactivité (TDAH). Ces travaux de recherche visent ainsi à élaborer et  à évaluer différentes techniques de rééducation dans le trouble de l’inhibition, déficit considéré comme central selon Barkley dans son modèle relatif au TDAH. Par une étude contrôlée, randomisée et incluant 38 enfants âgés de 9 à 13 ans porteurs d’un TDAH, ces travaux s’attachent à examiner les effets et les critères opérants d’un protocole de rééducation combinant une double approche cognitive se référant aux modèles du traitement de l’information. Les résultats et les perspectives de recherches issus de ce travail s’inscrivent in fine dans une structuration du champ de la rééducation cognitive chez l’enfant.

Mots clés en français : neuropsychologie, rééducation, TDAH, troubles de l’inhibition, enfants.