Performing action...

Anne Reboul


Anne Reboul
Email:
Téléphone: +33(0)437911248

Mon CV

Plus......

Biographie

Dans les dernières années, j'ai mené des travaux sur deux thèmes principaux: l'évolution du langage et l'acquisition du langage chez les enfants autistes. En ce qui concerne l'évolution du langage, j'ai basée mon approche théorique sur la distinction entre langage interne (I-language) et langues publiques, en défendant une vision cognitive de l'évolution du langage interne et une vision sociale de l'évolution des langues publiques.

En ce qui concerne l'acquisition du langage par les enfants autistes, Nadège Foudon a réalisé un doctorat sous ma direction, au cours duquel elle a enregistré et transcrit des corpus longitudinaux recueillis auprès d'enfants autistes durant trois ans. Bien qu'une analyse préliminaire de ces données ait été réalisée dans sa thèse, des analyses plus poussées sont en cours en vue de publications à venir.

Dans les années à venir, j'ai l'intention d'examiner le passage de la cognition située ou incarnée (embodied) à la cognition non-située ou abstraite, en me concentrant sur l'interface entre sémantique et pragmatique d'une part, et sur la cognition sociale chez des enfants à développement typique et chez des enfants autistes d'autre part. En ce qui concerne la cognition sociale, des travaux sont déjà en cours, en collaboration avec l'équipe Cerveau et langage, notamment un travail expérimental conçu pour distinguer les signaux électroencéphalographiques de la prédiction de l'action (située) et de l'attribution d'intention (non-située) chez des sujets contrôles, une expérience qui sera étendue à des sujets autistes durant l'année 2009-2010. Un programme de recherche plus ambitieux est en cours d'élaboration, cherchant à identifier des anomalies tout à la fois dans les tracés encéphalographiques et dans les localisations cérébrales pour l'attention et le traitement de bas niveau (détection d'incongruité) de divers signaux sociaux, depuis la voix humaine jusqu'à la reconnaissance de visages ou d'émotions, dans l'autisme. Si l'attention aux signaux sociaux (cognition sociale située) est défectueuse dans l'autisme, ceci pourrait expliquer tout à la fois pourquoi les déficits sociaux traversent l'ensemble du spectre autistique et comment des stratégies compensatoires explicites (non-situées) peuvent être utiliser par des autistes de haut niveau pour passer les tests standard de théorie de l'esprit.